Le CVFE réalise des études et des recherches sur la violence conjugale et intra-familiale, ainsi que sur les inégalités dont les femmes sont victimes (sur le plan professionnel, en matière de précarité et d’exclusion, sur le plan de l’accès aux nouvelles technologies). Vous pouvez filtrer ces publications par thème, ou en introduisant un mot-clé, grâce au moteur de recherche ci-dessous.

Ces travaux sont publiées dans la collection « Terrain d’ententes », mis en ligne ici-même ou édités.

Auteur: Bijou Banza et Nadia Uwera
Date de publication: 12/2014

Le sort des femmes venues en Belgique par regroupement familial est lié à la cohabitation avec leur conjoint. En cas de violence conjugale, elles risquent de perdre leur titre de séjour. Les femmes participant à cette étude 2014 du CVFE étaient venues en Europe, convaincues qu’elles pourraient y mener une existence autonome et paisible, incapables d’imaginer y vivre de telles injustices. Elles sont convaincues aujourd’hui que leur situation se serait présentée de manière beaucoup plus positive, si elles avaient pu recevoir, avant leur départ du pays d’origine ou dès leur arrivée en Belgique, une information préalable sur l’organisation de la société belge et les démarches à faire en cas de violence conjugale dans le cadre de la loi concernant le regroupement familial. La présente étude s’interroge en compagnie d’une vingtaine de ces femmes sur les types de sensibilisations préventives qui pourraient être mises en place dans cette optique.

Thème(s): Citoyenneté, Violence Conjugale, Justice, Multiculturalité, Précarité, Égalité Femme Homme
Auteur: Collectif
Date de publication: 12/2013

Notre étude annuelle se penche sur le travail de l’équipe « Pré-Post Hébergement » du CVFE qui œuvre en faveur de l’empowerment des femmes victimes de violence conjugale à la recherche d’un logement. Pour ces dernières, il s’agit d’une étape cruciale qui les amène à sortir du cocon rassurant de la maison d’hébergement pour s’installer de façon autonome dans un logement dont elles sont locataires. Au-delà de l’aspect matériel et financier de la démarche d’installation, le travail d’«accompagnement psychosocial en logement» qui est réalisé par cette équipe envisage la situation des femmes accompagnées sous plusieurs aspects : dévictimisation, psychologie des personnes, estime de soi, insertion sociale, citoyenneté.

Après avoir décrit le travail de l’équipe « Pré-Post Hébergement » du CVFE, nous nous efforçons de situer cet «accompagnement psychosocial» dans la perspective plus large des "capabilités centrales" développée par l'économiste indien Amartya Sen et la philosophe américaine Martha Nussbaum, ainsi que de la description des différents types de pouvoirs au service de l'empowerment, qu'on doit à la féministe australienne Jo Rowland.

Notre étude ambitionne de jeter une passerelle entre une analyse théorique récente et nos pratiques de terrain, avec l'objectif d'expliciter de manière simple les principes du travail d'une équipe d'intervenantes sociales. Elle essaye également de placer le travail du CVFE dans un contexte politique de régression des droits fondamentaux où la notion positive de capabilité a tout à fait sa place.

Thème(s): Citoyenneté, Violence Conjugale, Précarité, Égalité Femme Homme, Enjeux féminins
Auteur: René Begon
Date de publication: 12/2012

Utilisée depuis les années 70 en Amérique du Nord, la notion d’empowerment a suscité une abondante littérature et a servi dans de nombreux contextes.

Pour le CVFE, agir en faveur de l’épanouissement et de l’émancipation des femmes, c’est avant tout se soucier de leur autonomie, c’est-à-dire qu’elles aient la possibilité de mener la vie qu’elles désirent. En ce sens, il était assez logique que, dans cette étude 2012, nous nous intéressions à la notion d’« empowerment » qui désigne justement le fait d’accéder à davantage de pouvoir, d’emprise sur ses propres conditions d’existence.

Commençant par interroger des précurseurs tels que Saul Alinsky et, surtout, Paulo Freire, avec sa réflexion marquante sur la « pédagogie des opprimés » et la « conscientisation par l’action », nous nous sommes concentrés sur les usages féministes de l’empowerment dans une optique de changement social et d’égalité entre les femmes et les hommes.

Plusieurs champs se sont ouverts à nous : depuis les pratiques d’empowerment des femmes dans les pays en développement jusqu’à l’empowerment des femmes en relation avec la lutte contre la violence conjugale.

Enfin, à la lumière des différents éclairages apportés dans les premiers chapitres, nous nous sommes retournés vers le CVFE pour mettre en évidence, dans la pratique professionnelle vis-à-vis des femmes de notre association, quelques exemples qui manifestent une démarche d’empowerment ou sont proches de sa philosophie.

Thème(s): Citoyenneté, Violence Conjugale, Égalité Femme Homme, Enjeux féminins
Auteur: Florence Ronveaux, Virgine Godet, Pascale Hensgens
Date de publication: 12/2011

Durant l’année 2011, on a beaucoup commenté à Liège le projet communal d’installer un Eroscenter, c’est-à-dire un complexe hôtelier réservé exclusivement à l’exercice de la prostitution, dans le quartier des Guillemins. Ce retour spectaculaire de la question de la prostitution sur le devant de la scène liégeoise a conduit notre ASBL, en tant qu’association féministe, à s’interroger de façon systématique sur cette question qui préoccupe les pouvoirs publics et divise le mouvement féministe. Notre étude fait un rapide état des lieux des principales conceptions et règlementations en vigueur en Europe, tout en soulevant les innombrables questions éthiques et sociales qui touchent au phénomène prostitutionnel.

Thème(s): Citoyenneté, Enjeux féminins
Auteur: Françoise Hecq
Date de publication: 12/2010

Un regard rétrospectif sur les dix dernières années d’existence de la formation LEA, lancée en 1998. Deux convictions ont présidé à sa mise en place par le CVFE: d’une part, les violences conjugales annihilent les ressources personnelles des victimes et, d’autre part, il est souvent difficile pour une victime de se réinsérer (ou de se maintenir) dans un emploi sans passer par une étape où elle peut se reconstruire psychiquement et socialement. Dans les années 90, cette façon de relier violences et emploi était tout à fait novatrice. Elle n'a malheureusement pas fait école: d'un côté, la faiblesse des moyens octroyés aux dispositifs qui aident les victimes reste identique et, de l'autre, le lien entre violences conjugales et exclusion du marché du travail n'est absolument pas pris en considération par les actuelles politiques de mise à l’emploi.

CVFE, Collection "Terrains d'ententes", 71 pages, 6€.

Thème(s): Insertion socioprofessionelle, Violence Conjugale, Égalité Femme Homme