Sexisme ordinaire et liberté d’agir des femmes : exploration des effets de l’apprentissage de l’autodéfense féministe pour obtenir plus d’égalité concrète

Auteur: 
Anne Delepine, Florence Ronveaux
Date de publication: 
12/2015

L’identité du CVFE est associée à la lutte contre la violence conjugale, aux services d’aide qui sont proposés aux femmes victimes, aux enfants qui les accompagnent et à leur entourage, ainsi qu’aux multiples activités d’éducation permanente réalisées avec des femmes aux profils et aux besoins variés. Ce faisant, le CVFE est engagé dans un objectif de transformation sociale. En menant ces actions, il vise des progrès très concrets pour plus d’égalité.

La Convention d’Istanbul : une volonté européenne de protéger les femmes, les enfants et les femmes migrantes des violences intrafamiliales

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2015

Proposée par le Conseil de l’Europe et entrée en vigueur en 2014, la Convention d’Istanbul est un texte juridique important concernant la lutte contre les violences faites aux femmes. Fortement imprégnée par les notions de genre et de domination patriarcale, particulièrement soucieuse de protéger les femmes sans papier et demandeuses d’asile, cette Convention aborde de façon très large la lutte contre les violences domestiques.

Action citoyenne : un quartier se mobilise contre la violence conjugale et intrafamiliale

Auteur: 
Anne Delepine (CVFE) - Claire Niset (Uruguay)
Date de publication: 
12/2015

Le projet uruguayen de «La Pitanga, collectif de voisins et voisines pour une vie libre de violences» a suscité un grand intérêt au CVFE, lui-même implanté depuis 2005 dans un quartier populaire, riche d’une grande diversité ethnique, doté d’un réseau associatif dense et varié. A travers les actions citoyennes qu’il a mises en place, ce collectif de la banlieue de Montevideo lutte contre la violence domestique et pour l’égalité des droits, dans le respect des différences.

Le Prix Théroigne de Méricourt devient Prix Anne-Marie Lizin

Photo d'Anne-Marie LizinLe Prix Théroigne de Méricourt 2015 a été attribué à titre posthume à Mme Anne-Marie Lizin au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le 8 décembre 2015, au Théâtre de Namur, en présence de M.

La position du chercheur engagé en éducation permanente

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
12/2015

Un des aspects de la démarche du chercheur en éducation permanente consiste à définir son type d’implication personnelle dans son sujet de recherche. Le questionnement de soi en tant que préalable à la coopération avec le public populaire qui fait l’objet de cette analyse s’inscrit dans le cadre de la préparation d’un travail en groupe qui sera à la source d’une écriture collective au sein du CVFE.

Qu’en penseraient les femmes de la FN ?

Auteur: 
Florence Laffut
Date de publication: 
12/2015

En février 1966, 3000 ouvrières de la Fabrique Nationale d’armes de guerre de Herstal se mettent en grève et revendiquent l’égalité salariale. Aujourd’hui, en 2015, en Belgique, l’écart salarial sur base annuelle s’élève à 22% et les femmes subissent toujours des inégalités dans le monde du travail. L’analyse qui suit portera sur la défense des droits des femmes et sur la remise en question actuelle du droit de grève par les forces conservatrices.

NO VIOLENCE: jeune, ne laisse personne décider en ton nom !

Le logo de la campagneDans le cadre de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes du 25 novembre, la Fédération Wallonie-Bruxelles lance une campagne de lutte contre les violences dans les relations amoureuses chez les jeunes.

25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et Campagne du Ruban blanc

Campagne de l'ONULa Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est célébrée le 25 novembre. C’est l’Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU) qui a décidé fin 1999 de l’organisation annuelle de cette journée de sensibilisation.

Nos associations sont-elles des oubliettes de la guerre des sexes ou des chambres d’écoute des inégalités de genre ?

Auteur: 
Anne Delepine
Date de publication: 
11/2015

Comment les violences conjugales s’articulent-elles avec précarité, pauvreté et exclusion ? Comment accompagner les victimes présentes dans les maisons d’accueil quand les discriminations multiples qu’elles subissent dans le contexte social où nous travaillons les privent de droits fondamentaux ? Une analyse accompagnant une communication au colloque organisé le 19 novembre 2015 à Monceau-Fontaines par le Foyer familial de Charleroi, sur le thème « Les précarités au féminin ».