Du Sud au Nord, impacts de la mondialisation néolibérale sur le travail des femmes.

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
08/2018

On ne peut pas comprendre le monde du travail et les inégalités qui le traversent et l’organisent sans prendre en considération les rapports sociaux (donc les rapports de force) entre hommes et femmes. Mais il est tout aussi nécessaire d’inclure dans cette analyse les dimensions de race, de classe sociale et de rapports entre Sud global et Nord global.

Grèves, médias, politiques d'austérité : reparler de tout ce qui précarise les femmes

Auteur: 
Julien Fastre
Date de publication: 
10/2016

Pourquoi les médias sont-ils hostiles aux actions syndicales ? Se rendent-ils compte que les femmes sont les premières marquées dans leur corps et leur esprit par le système économique et les politiques d’austérité? Et ce sont encore les femmes qui sont touchées lorsque les services publics sont réduits : moins de crèches et d’aide à domicile alourdissent le travail domestique, invisible et non rémunéré, dévolu aux femmes.

Femmes et précarité en contexte néolibéral

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
08/2016

Pour décrypter la précarité vécue par les femmes et ainsi nous donner des moyens de mieux la combattre, nous cherchons dans cette analyse à la situer dans une époque, dans un contexte socio-politique et économique qui l’englobe. Nous tentons donc de saisir un peu mieux de quoi est faite aujourd’hui l’idéologie dominante qui traverse nos existences parfois à notre insu et s’appuie sur les inégalités et la précarité : le néolibéralisme

Précarité dans la relation conjugale

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
08/2016

La précarité est au cœur de notre époque et de nos sociétés « en crises ». Considérée par certains comme naturelle et féconde, elle est surtout selon nous problématique et révélatrice des inégalités entre humains. C’est le cas notamment quand les violences conjugales s’appuient sur une précarisation du quotidien et de l’intimité. Et la situation des femmes migrantes victimes de violences conjugales nous montre avec force qu’à chaque domination subie correspond sa précarité et que dominations et précarités interagissent en se renforçant.