Les femmes sur le marché du travail : comment le temps partiel et des ségrégations persistantes continuent de nourrir les inégalités de genre.

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
06/2018

En termes de travail salarié, la situation des femmes a beaucoup évolué depuis cinquante ans. Des transformations majeures ont vu le jour sans que certaines inégalités et discriminations ne disparaissent pour autant. Cette analyse esquisse un portrait du rapport entre les femmes et le travail salarié en Belgique et dans les pays environnants.

Employabilité : les travailleuses/-eurs comme marchandises

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2017

Utilisée dans la gestion des ressources humaines, la notion d'employabilité privilégie les intérêts des employeurs par rapport à ceux des employés. C'est particulièrement le cas vis-à-vis des femmes, ce que cet article critique du point de vue du CVFE.

Un temps pour la transgression ? Parler normes et marginalités avec Valérie Piette

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2017

Y a t-il des moments particuliers dans l’Histoire où la transgression des identités et des rôles de genre est rendue possible ? Il y a quelques mois, Valérie Piette, professeur d’histoire du genre et d’histoire de la colonisation à l’ULB, a collaboré à la mise sur pied d'une soirée organisée par le CVFE autour de la place des femmes en temps de guerre et d'après-guerre, en 14-18 et aujourd'hui. Dans la prolongation de cette première rencontre, nous avons eu la chance d’entamer avec elle une nouvelle discussion autour de ses sujets d’études et de ses réflexions.

Le genre : outil d'analyse sociologique. Quels apports scientifiques et militants?

Auteur: 
Bérengère Marques-Pereira
Date de publication: 
12/2017

L’expression « violences de genre » s’est banalisée dans le monde associatif et institutionnel pour évoquer –notamment- les violences faites aux femmes. Mais le concept de genre dans sa complexité, en tant que rapport de pouvoir et en tant qu’outil d’analyse critique, reste pour beaucoup méconnu. Quelle est l’histoire de cette notion ? Quelles relations entretient-elle avec les mouvements féministes ? Existe-t-il vraiment une « théorie du genre » ? Quel lien entre genre et rapports sociaux de sexe ? Pourquoi utiliser le mot genre au singulier plutôt qu’au pluriel ?

L'université peut-elle être un laboratoire du concept de genre ? Entretien avec Claire Gavray

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2017

En septembre 2017, un master de spécialisation en études de genre a ouvert ses portes en Belgique francophone. Réunissant plusieurs universités belges et plusieurs disciplines, ce master propose un panel de cours mettant le genre au centre de leur analyse. Claire Gavray, sociologue à l’Université de Liège et titulaire d’un cours sur l’analyse transversale de genre, est l’une des pionnières de ce projet de master et de sa matérialisation. Son témoignage nous éclaire sur les utilisations du concept de genre, les limites et les enjeux de son institutionnalisation.

Avantages et limites d'une classification : l'exemple des violences conjugales

Auteur: 
Jean-Louis Simoens, avec Anne Delépine et Roger Herla
Date de publication: 
11/2017

Cette analyse s’inscrit dans un questionnement plus général des pratiques d’étiquetage et de catégorisation des faits et des personnes, en particulier dans le domaine des violences conjugales. Dans ce texte, nous nous appuyons sur l’exemple de la typologie de Johnson pour réfléchir aux effets -espérés ou plus regrettables- d’une classification des violences. C’est notamment l’occasion de souligner les tensions entre d’une part la démarche de classification et, d’autre part, l’analyse socio-politique et genrée.

Le Double Standard : un outil conceptuel pour les luttes sociales

Auteur: 
Coline de Senarclens
Date de publication: 
09/2017

Un comportement n’est pas perçu ni jugé de la même manière selon que son auteur.e est une femme ou un homme : c’est ce phénomène que désigne l’expression « double standard ». L’utilisation de ce concept permet de visibiliser cette injustice et de la dénoncer, première étape dans la lutte contre la discrimination qu’elle entraîne. C'est le point de vue stimulant que développe ici Coline de Senarclens, jeune écrivain et militante suisse avec laquelle le CVFE a collaboré en 2017 sur le thème du slutshaming.

Le discours masculiniste : l'apologie de la domination masculine et autres idées réactionnaires

Auteur: 
Anne Delépine
Date de publication: 
09/2017

Identifier clairement le masculinisme permet de comprendre qu’il s’agit là d’un mouvement réactionnaire composé d’activistes et d'une des formes les plus virulentes de l’antiféminisme. Le discours masculiniste critique les « excès » du féminisme et les « dérives » d’une société devenue égalitaire. Il est relayé dans différentes sphères influentes et récolte une certaine sympathie. Il est salutaire de le décortiquer pour mettre à jour ses contradictions.

Simone Veil: disparition d'une combattante du droit des femmes

Simone Veil, née Simone Jacob en 1927, aura connu une existence faite de tragédies et de combats qui s'est achevée hier à l'âge de 89 ans.

Avec Simone Veil, c'est une pionnière du combat féministe qui disparaît.

Humaines à part entière : penser la violence des femmes pour questionner l'ordre social et bouleverser les frontières de genre

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2016

La question de la violence agie par les femmes est sensible. Objet d'intérêt croissant au sein des recherches universitaires, elle concerne le milieu associatif qui y est confronté concrètement. À travers la vulgarisation de l’ouvrage Penser la violence des femmes, il s’agit ici de poser le premier jalon d’une réflexion de longue haleine, de lancer des pistes et des questionnements, tout en défendant le point de vue d’une association féministe opposée à la violence, mais concernée directement par ce sujet délicat.