Battre les cartes, échanger les places, partager les savoirs. Immersion dans un groupe d'éducation permanente.

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2016

Les Batelières de l’Espoir préparent une animation publique sur le thème des violences conjugales. Invitée à participer à leurs réunions, l’auteure de cette analyse a eu l’occasion d’observer les étapes successives et l’aboutissement d’un processus d’empowerment féministe. Ce fut aussi l’opportunité pour elle de réfléchir aux modalités de transmission d’un savoir engagé, ainsi qu’à sa place de chercheuse dans le champ de l’éducation permanente.

COL4/2006, dix ans après : la vision du CVFE

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2016

La circulaire COL4 définissant la politique criminelle fédérale en matière de lutte contre les violences intrafamiliales existe depuis 10 ans. A cette occasion, certaines modifications y ont été apportées et elle a fait l’objet d’une évaluation statistique. Après avoir rappelé l’esprit et les objectifs de la COL4 initiale, nous livrerons les observations que les intervenantes psychosociales/juridiques du CVFE retirent aujourd’hui de leur expérience depuis l’entrée en vigueur de la circulaire.

Notre étude 2016: les mesures restrictives concernant le chômage, une forme de domination patriarcale qui s'attaque prioritairement aux femmes

Les femmes sont depuis toujours les premières victimes des mesures discriminatoires en matière de travail et de chômage. L'exclusion du bénéfice des allocations d'insertion, la dégressivité des allocations et les dérives de plus en plus inégalitaires du fonctionnement des CPAS, tout cela relève d'un système cohérent de domination patriarcale qui cible prioritairement les femmes les plus précarisées.

Les femmes et les mesures restrictives concernant le chômage : histoire de domination et perspective d’émancipation

Auteur: 
René Begon, Emilie De Dekker
Date de publication: 
12/2016

Quelles répercussions les mesures prises ces dernières années en matière d’allocations de chômage par les gouvernements successifs ont-elles sur la vie des femmes de milieux populaires ? Comment ces femmes ont-elles vécu ces atteintes à leur niveau de vie et à leur statut social ? Ce sont les questions que nous allons poser dans cette étude, en prenant comme angle d’attaque les processus de domination repérables dans la situation de nos témoins.

Violences sexistes dans les jeux vidéo en ligne multijoueurs

Auteur: 
Delphine Dessart
Date de publication: 
11/2016

La Belgique a redécouvert les conséquences du cyber-harcèlement avec le suicide de plusieurs adolescentes harcelées sur les réseaux sociaux. Sur le net et plus particulièrement au sein de la communauté des fans de jeux vidéo, des joueuses et créatrices de jeux vidéo dénoncent une ambiance de sexisme quotidien. Entre propos misogynes, harcèlement sexuel et pur acharnement, le phénomène peut se prolonger dans le réel, jusqu’aux menaces de viol ou aux incitations au suicide. Comment comprendre les origines de cette forme de violence faite aux femmes ?

Le gouvernement Michel s'en prend de nouveau aux droits des femmes

Le CVFE partage l'analyse des FPS et de Vie féminine concernant l'impact négatif sur les femmes de la récente Déclaration de politique générale du gouvernement

17 octobre : journée mondiale du refus de la misère, une occasion de dénoncer le ‘mal-logement’ en Europe

Précarité, pauvreté, logement : des thèmes qui mobilisent le CVFE dans son combat aux côtés des femmes maltraitées, dans un contexte où la précarisation touche de plein fouet et de façon disproportionnée les femmes et en particulier les mères de familles monoparentales.

L’événement du 17 octobre

Manif du 20/09: les femmes unies contre le TTIP

La Marche Mondiale des Femmes (MMF) donne à toutes et tous rendez-vous, ce mardi 20/09, à 16h30 au 61 rue de la Loi (en tout début de cortège) pour faire tomber ces traités transatlantiques qui auront des conséquences désastreuses sur nos vies (dans le domaine de l’emploi, la santé, l’enseignement, l’environnement, la culture,...).

Car dans ce contexte, ce seront à nouveau les femmes qui paieront le prix fort !