A propos de l'usage du mot "victime"

Auteur: 
Roger Herla, avec Pierre-Nicolas Bourcier et Sandrine Bodson
Date de publication: 
04/2018

Dans les débats ayant entouré les mouvements #Metoo et #balancetonporc, des voix très diverses se sont inquiétées ou offusquées qu’une telle prise de parole collective renvoie l’image de femmes « éternelles victimes » , toujours fragiles, faibles, incapables de se défendre et « traumatisables ».