Se nourrir : implications politiques et éthiques d'un geste au coeur des rapports de genre et du vivant

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2018

Comment se nourrit-on ? Quels sont les implications et les enjeux de ce geste ? À quelles conditions le fait de (se) nourrir peut-il être un facteur d’émancipation et d’empowerment pour les femmes ? Le rapport à l’alimentation est révélateur d’un rapport à soi et au monde. Le geste de manger nous connecte, que nous en soyons conscient.e.s ou non, à d’innombrables chaînes de dépendance qui nous relient aux autres êtres vivants. Elle dépasse de loin la seule question du bien être individuel ou familial.

« Du corps intime au corps social » : pratiques somatiques et pensée critique. Dialogue avec Sylvie Fortin

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2018

Les pratiques d’éducation somatique, à travers l’apprentissage du corps en mouvement dans l’espace, peuvent contribuer à modifier l’« objectification » de soi sous-jacente aux discours dominants sur le corps (des femmes en particulier) et constituer une forme de résistance aux « technologies de la domination ». Les recherches de Sylvie Fortin valorisent l’apport de l’éducation somatique dans un processus d’empowerment et offrent de nombreux points d’appui pour questionner et enrichir les pratiques d’éducation permanente.

«Un entrainement à être, à commencer, à partir de quelque chose ou de quelqu'un et non le dos au vide". Penser la transmission avec Françoise Collin

Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
10/2017

Emissions radio, sites, journaux, blogs : on assiste en ce moment à une floraison d’initiatives destinées à mettre en valeur les actions ou les œuvres féminines et féministes d’hier et d’aujourd’hui. Dans un texte fondateur publié en 1986 dans les Cahiers du GRIF, la philosophe belge Françoise Collin a mis en lumière l’importance de la transmission d’un héritage féministe – c’est-à-dire d’un d’héritage de luttes, d’expériences, de savoirs et de pratiques récoltés et amassés par les femmes de génération en génération, mais aussi d’une mémoire du vécu des femmes.

Ethique de la sollicitude et approche féministe de la violence conjugale

Auteur: 
Anne Delépine
Date de publication: 
12/2016

Comment certains concepts développés par la pensée féministe sont-ils mis au travail dans un groupe de femmes qui étudie la violence conjugale ? L’éthique de la sollicitude (le care) apporte une illustration de la valeur pédagogique des idées féministes. Manipuler ces idées permet aux femmes de déconstruire des représentations et des mythes qui pèsent sur leurs choix existentiels.