Qu’arriverait-il si toutes les femmes battues se faisaient justice elles-mêmes ?     

Cette fausse crainte  a fait surgir un débat en France au moment de la condamnation de Jacqueline Sauvage et de la grâce présidentielle qui lui a été accordée fin 2016. 

Un projet de loi sur  la légitime défense différée dans les situations de violence conjugale  a été proposé.  Il s’appuie sur le syndrome de la femme battue, état psychologique lié à la répétition des violences, qui devrait être attesté par une expertise psychiatrique. Souvent cité en référence dans les médias français, le droit canadien propose tout autre chose, qui tient compte du risque que le syndrome de la femme battue, lorsqu’il est invoqué comme preuve, soit présenté comme une forme de désordre psychologique et ne puisse pas servir de preuve pour des femmes qui ne correspondent pas à ce stéréotype.

Comparer la proposition de loi française aux dispositions contenues dans le droit canadien est éclairant. On évitera ainsi de tomber dans une ornière en opposant des slogans rudimentaires qui qualifient la légitime défense différée de ‘permis de survivre’ ou de ‘permis de tuer’.

Lire notre analyse à ce sujet .

 Sans oublier que, parmi les homicides conjugaux, les femmes tuées par un partenaire violent sont beaucoup plus nombreuses que les hommes tués par leur conjointe. 

C’est l’occasion de rappeler  l'existence d'un blog qui recense les féminicides en Belgique.

Ce blog, mis en ligne pour pallier l'insuffisance des mesures politiques et l'invisibilité des homicides conjugaux, est l'initiative d'une plateforme à laquelle participe le CVFE

Depuis le début de cette année, 8 décès de femmes victimes des coups de leur partenaire y ont été recensés. C'est énorme.

 

 

Par Anne Delepine
Date: 28/03/2017 à 23:45

L'émission Mille et une Vies, co-animée sur France 2 par Frédéric Lopez et Sophie Davant, a consacré tout récemment une émission aux violences conjugales. Afin de souligner les conséquences de ces violences sur celles et ceux qui en sont victimes, en particulier les enfants, tout en mettant en lumière le travail mené pour leur venir en aide, le choix de la chaîne française s'est porté sur le CVFE pour l'un de ses reportages. Vous trouverez ici le lien vers le reportage. Et celui vers l'émission. 

Par Héloïse Husquinet
Date: 15/02/2017 à 15:34


SOFFT, le centre de formation du CVFE, accompagne des femmes demandeuses d'emploi dans la réalisation d'un projet personnel et professionnel afin de les aider à (re)prendre une place active dans la société.

Avec la formation EXPLORE, découvrez l'informatique technique de manière pratique et simple, élaborez un projet professionnel en lien avec les métiers du secteur, exercez-vous dans un stage, apprenez des techniques de recherche-emploi !

LES PROCHAINES SÉANCES D'INFORMATION sur la formation "Explore" auront lieu les jeudi 08/02, vendredi 10/02, lundi 13/02 et jeudi 16/02 à 10h.

Participer à l'une de ces séances avant de suivre la formation est une étape indispensable. 

N'hésitez pas à vous inscrire et à partager l'information autour de vous !

Pour plus de renseignements : 

Page facebook de SOFFT, ici 

Site de SOFFT, ici  

Tél. : 04/250.96.86

Programme de la formation :

  • Module d'élaboration du projet professionnel : Affirmation de soi
  • Gestion du stress et travail en équipe
  • Bilan de compétences et découverte des métiers
  • Stage Recherche active d'emploi
  • Module de démystification et d'initiation : Internet/Word/Excel
  • Système d'exploitation Windows, DOS et Linux
  • Architecture d'un ordinateur
  • Logique de programmation
  • Logique de fonctionnement d'un réseau
  • Conception de bases de données
  • Infographie et création de site
  • Anglais technique
Par Héloïse Husquinet
Date: 07/02/2017 à 14:03

Les Batelières de l’Espoir ont fait l’objet d’un documentaire ! Sophie Louwette, réalisatrice amatrice et passionnée, a choisi de braquer sa caméra sur les Batelières de l’Espoir, groupe d'Éducation permanente du CVFE, dans le cadre des ateliers documentaires organisés à la Zone autour de la thématique « (dés)enfermement ».

"Des femmes qui ont subi de la violence n'oublient pas que leur force c'est l'unité. Dans leur groupe de parole, la solidarité leur donne courage, force, confiance pour avancer et construire leur vie."

 Un bel hommage à la lutte contre les violences faites aux femmes !

La projection est prévue le dimanche 12 février à 17h à la Zone, quai de l’Ourthe 42 – 4020 Liège.  

Lien facebook de l'événement, ici

 

Sur les activités réalisées par les Batelières de l'Espoir et les pratiques d'Éducation permanente du CVFE, voir nos récentes publications:  

Face à la violence, que peut l'espoir ?

Battre les cartes, échanger les places, partager les savoirs. Immersion dans un groupe d'éducation permanente.  

 

 

 

Par Héloïse Husquinet
Date: 23/01/2017 à 13:19

Le 10 février 2017, le département d’Éducation permanente du CVFE organise une présentation des réalisations des groupes animés durant l’année 2016.

Cette rencontre sera l'occasion de découvrir les oeuvres des femmes et un outil d'animation créé par elles, d'écouter du slam, de chanter toutes ensemble mais aussi de réfléchir aux envies, thèmes, idées d’actions et activités à mettre en place pour l’année 2017.

Rendez-vous donc le vendredi 10 février à partir de 16h à la Brasserie Haecht, rue Vivegnis 253 !

Enfants bienvenus, entrée gratuite, réservation obligatoire.

 

Invitation retrouvailles groupes d'Éducation permanente CVFE 10 février

Par Héloïse Husquinet
Date: 23/01/2017 à 13:13