Version imprimable

Les femmes sont depuis toujours les premières victimes des mesures discriminatoires en matière de travail et de chômage. L'exclusion du bénéfice des allocations d'insertion, la dégressivité des allocations et les dérives de plus en plus inégalitaires du fonctionnement des CPAS, tout cela relève d'un système cohérent de domination patriarcale qui cible prioritairement les femmes les plus précarisées.

Lire